Mise à l’eau de l’Imoca Campagne de France

Miranda Merron et Halvard Mabire ont procédé mardi 26 mai à la mise à l’eau de leur voilier Imoca Campagne de France, chez V1D2 à Caen.

100088208_3327009017367381_2711704778596941824_nAprès un long hivernage dû au confinement mais aussi à une conséquente liste de vérifications et de consolidations à réaliser au sec, le plan Owen Clarke a retrouvé son élément.
Suivra une courte période de mise en place du mât et du gréement, avant une première navigation vers Cherbourg, port d’attache du voilier.

Le compte à rebours vers la date fatidique du 8 novembre, départ du Vendée Globe s’accélère.
La Classe Imoca vient d’annoncer l’organisation, le 4 juillet prochain, d’une course au large en solitaire de 3 600 milles, un vaste triangle en Atlantique Nord au départ et à l’arrivée des Sables d’Olonne en passant par un waypoint au nord du cercle Arctique et un waypoint aux Açores. Ce galop d’entrainement, véritable prologue du Vendée Globe, devrait réunir la grande majorité des postulants à la grande boucle planétaire.
Miranda en profitera pour s’assurer du bon fonctionnement de tous les systèmes embarqués, pilotes automatiques, informatique, voiles etc .

« Il nous tarde de reprendre la mer, après ces longues semaines de confinement durant lesquelles ni Halvard ni moi-même n’avons chômé » avoue Miranda. « Il nous reste beaucoup de travail de mise au point que nous allons affiner durant le mois de juin. La course Vendée Arctique Les Sables d’Olonne est une bonne nouvelle. Tous les concurrents ont, pour des raisons diverses, besoin de ces milles en format course après les annulations de The Transat CIC et New York Vendée. »

Télécharger le fichier joint

Leave a Reply