Miranda demain sous l’Islande!

image Miranda Merron et son voilier Imoca Campagne de France devraient rallier demain en soirée la marque de parcours COI-Unesco, « waypoint » à virer placé par l’organisation par 62 degrés de latitude Nord, dans le Sud Ouest de l’Islande. Elle navigue actuellement à quelques 230 milles de ce point de passage hautement symbolique, le plus nord jamais fréquenté par les voiliers de la classe Imoca.

Mirada poursuit sans défaillir son mano a mano avec deux autres voiliers sensiblement de la même génération que son plan Owen Clarke de 2007, Groupe Setin à Manu Cousin et « Un monde sans Sida » de Clément Giraud. Ces trois solitaires évoluent en moins de 30 milles, à des vitesses sensiblement égales. Un épisode de temps très faible se présente devant leurs étraves. Miranda fait route directe vers la marque et espère ne pas subir d’arrêt buffet dans la vaste langue anticyclonique qui enserre la marque de parcours. Elle entamera ensuite une descente travers aux systèmes météos qui cavalent d’Ouest en Est en Atlantique Nord.

Après la longue et néanmoins rapide remontée majoritairment aux allures proches du vent vers l’Islande, Campagne de France devrait retrouver des allures plus propulsives vers le nouveau point de passage dénommé Gallimard, placée à environ 400 milles dans l’Ouest  des Sables d’Olonne. En ce cinquième jour de course, Miranda a déjà parcouru la moitié de la distance initiale de 3 600 milles, ramenée à 2 800 milles avec cette réduction de parcours. Elle est attendue aux alentours du 15 juillet en Vendée.

Télécharger le fichier joint

Leave a Reply