Jeudi aux Sables d’Olonne…

Miranda Winch2Attendue jeudi prochain aux Sables d’Olonne, au terme d’une étonnante et trépidante nouvelle course en solitaire, qui a vu 20 voiliers de la classe Imoca innover en allant disputer jusqu’à 62 degrés de latitude Nord une course semblable par de nombreux aspects à une étape XXL de la Solitaire du Figaro, Miranda Merron pourrait rallier la ligne d’arrivée jeudi matin. La navigatrice de Campagne de France  tient tout son rang, classée 16ème et au contact des voiliers de même génération (2006-2007) que son plan Owen Clarke lancé en 2006. Elle poursuit aujourd’hui encore un long bord tribord amure en direction de la dernière marque de passage à respecter, un « waypoint » situé quelques 270 milles dans son Sud. Elle devra ensuite faire route directe vers les Sables d’Olonne où Halvard Mabire l’attend à partir de jeudi matin. 

 

Petite interview réalisée cette nuit :

As tu pu déployer la balise météo?

« La bouée météo a retrouvé sa liberté cette nuit vers deux heures du matin en lieu et place prévus, par 51°59’00 N   et 15°50’32 W.  Il faisait nuit noire, il pleuvait et le front est passé à ce moment là. Il s’agit d’une bouée qui mesure la pression barométrique, essentielle pour des prévisions météos précises. « 

Pas trop de soucis techniques à déplorer à bord?

Quelques uns, mais rien de drastique.

Quand te vois tu à la bouée Gallimard?

Selon les feuilles de thé dans le fond de ma tasse, le matin du 14 juillet.

 Peux tu faire la route sur un seul bord?

Voilà la question! Il est possible qu’il y ait empannage à la fin.

Es tu satisfaite de faire la route avec Clément et Manu? Cali n’est pas très loin….

Manu a du bouffer du lion. Ce sont des bateaux avec lesquels je dois pouvoir lutter, j’espère….

 

Télécharger le fichier joint

Leave a Reply