• Image 1
  • Image 2
  • Image 3
  • Image 4

En saluant l’Union Jack!

18 janvier 2021 Posted by mabire_2019a

Miranda débute en douceur sa remontée de l’Atlantique. 6 800 milles d’océan la séparent ce matin des rivages Vendéens, et la navigatrice de Campagne de France ne compte pas déroger à la règle de prudence et de circonspection qui lui permis de parcourir déjà près de 20 000 milles. 

Elle a débordé cette nuit l’île des Etats et se prépare à contourner par l’Est un territoire Britannique, l’archipel des Malouines situé quelques 160 milles en son Nord et sur lequel flotte l’Union Jack. Un moment ralenti ce matin, absorbée par le centre d’une dépression, elle met à profit ce secteur déventé pour effectuer une vérification minutieuse de son Campagne de France. Le vent va rentrer très vite au secteur Sud Ouest, et Miranda va reprendre sa marche en avant en cet Atlantique Sud piégeux et imprévisible à souhait. Des côtes uruguayennes naissent des dépressions souvent brutales, qui viennent bousculer d’innombrables petits centres de hautes pressions déventés. S’y frayer un chemin n’est pas chose aisée, comme en font l’expérience depuis leur passage du Horn l’anglaise Pip Hare et le Français Manu Cousin. Ce dernier, longtemps classé à plus de 500 milles de Miranda, ne compte plus ce matin « que » 300 milles d’avance sur Campagne de France, preuve s’il en est des difficultés imposées par cette remontée de l’Atlantique au terme de 70 jours de course.

Le mot de la nuit :

« Juste avan la tombée de la nuit, j’ai enfin trouvé le temps de réfléchir à cet incroyable moment que constitue pour moi le passage du Horn. Après le passage d’un front, le soleil et le ciel bleu sont apparus, avec des albatros, des nuages de forme lenticulaire, et cette délicieuse odeur de la terre humide. C’était les premières terres que je contemplais depuis 69 jours, et j’ai eu la chance de passer à quelques milles du Horn, des îles Deceit et d’autres petits rochers. Puis plus tard dans l’après mdi, ce fut la Terre de Feu et Staten Island. J’ai beaucoup apprécié la mer calme. J’ai aperçu plusieurs bateaux, n’en n’ayant vu aucun depuis la descente de l’Atlantique, à l’exception de celui d’Alexia Barrier il y a quelques semaines dans l’Océan Indien.
Ma présence en ce lieu à bord de Campagne de France est entièrement due à Halvard que je remercie d’avoir tenté ce pari et d’avoir cru en notre capacité à monter ce projet. Je le remercie pour le dur travail qu’il a accompli ces deux dernières années. Je remercie nos sponsors et nos partenaires techniques de leur soutien. Et tous ceux qui nous aident et nous soutiennent d’une manière ou d’une autre. Je suis une fille très chanceuse. Merci à tous pour vos charmants messages.
Pour l’heure, je suis empétolée au centre d’une dépression. Pas un souffle d’air sur l’eau. C’est probablement la punition pour avoir navigué hier sous le vent des montagnes de la Terre de Feu sans avoir été arrêtée. Au moins, les safrans et la quille sont libérés de toutes algues. »

Miranda/ Campagne de France

Le saviez vous?
Les îles Malouines ou îles Falkland en anglais (en espagnol : Islas Malvinas) sont un archipel de l’océan Atlantique Sud situé à 399 kilomètres au nord-est de l’extrémité orientale de la Terre de Feu et à 1 216 kilomètres de l’extrémité nord de la péninsule Antarctique. Elles forment un territoire britannique d’outre-mer. Elles sont revendiquées par l’Argentine et ont été l’enjeu d’un affrontement militaire, la guerre des Malouines, entre les deux pays en 1982.

Photos : Miranda Merron


Miranda au Horn ; C’est fait!

17 janvier 2021 Posted by mabire_2019a

Soulagement, accomplissement, fierté…. les sentiments se bousculent ce matin dans la tête de Miranda au moment de franchir, pour la seconde fois de sa longue carrière, le mythique cap Horn, rocher du bout du monde.  C’est en 2002 ...


Demain au Horn!

16 janvier 2021 Posted by mabire_2019a

C’est demain matin heure française que Miranda Merron devrait, pour la seconde fois dans sa grande et belle carrière de navigatrice, parer le Cap Horn, troisième et dernier grand marqueur de ce Vendée Globe après Bonne Espérance et Leuwi...


A fond vers le Horn!

15 janvier 2021 Posted by mabire_2019a

375 milles parcourus hier par Campagne de France, à 15,8 noeuds de moyenne. Ces chiffres, les plus conséquents de toute la flotte, à conditions données, pour la journée d’hier, attestent de l’aisance et de la maitrise affirmés par Mira...


J’aime regarder la mer

14 janvier 2021 Posted by mabire_2019a

Si elle avoue volontiers « ne pas avoir une minute à elle », son attention monopolisée par la bonne marche du bateau, Miranda reconnait cependant consacrer beaucoup de temps à la contemplation de l’océan.  « J’e...