• Image 1
  • Image 2
  • Image 3
  • Image 4

RORC Cervantes Trophy ; un parfait galop d’entrainement

8 mai 2018 Posted by mabire

2018-ctr-campagnedefrance-start-htL’entrainement ideal!

Miranda Merron et Halvard Mabire ne pouvaient rêver meilleur entrainement que ce Cervantes Trophy, course comme à l’accoutumée merveilleusement organisée par le Royal Ocean Racing Club, qui relie via une marque de parcours devant Grandcamp Maisy, Cowes au Havre.

130 milles de course, certes dénués d’enjeu pour le Class40 Campagne de France, bien isolé au sein de la Class40 avec le seul Obportus IV d’Olivier Roussey pour opposant direct, mais idéalement taillés pour se remettre dans le bain de la compétition après un long et studieux hivernage. Campagne de France a parfaitement tenu son rang face aux quelques 47 voiliers répartis en différentes classes IRC, s’échappant en tête de course dès la sortie du Solent.
« Les conditions sont demeurées très calmes tout au long du parcours » témoignait Halvard, « avec de longues périodes de franche pétole, et pas plus de 18 noeuds de vent en milieu de Manche. » Le duo de skipper Anglo-Normand se présentait à l’aube assez logiquement en tête en vue de la ligne d’arrivée du Havre. « Et tout a brutalement basculé », racontait, un poil dépité Halvard. « La fin de nuit a été marquée par une absence totale de vent sur la pointe de Caux. Nous sommes demeurés absolument empétolés, et le vent est rentré par l’arrière , ramenant les grosses unités de la flotte, qui ont su habilement nous contourner. Nous terminons ainsi derrière le rapide Ker 40 Hooligan VII d’Edward Broadway. Une petite déception car nous avions mis un point d’honneur à franchir cette ligne d’arrivée en tête de toutes les classes en lice… »

Une déception vite effacée devant le plaisir de renouer avec la navigation à bord d’un Campagne de France bien optimisée. « Ce fut un grand moment de plaisir de navigation » témoigne Miranda. « Les conditions étaient superbes, la course parfaitement organisée par le RORC, et le bonheur d’être sur l’eau, total. »

Après cette nuit quasiment blanche, Miranda et Halvard vont prendre quelques moments de repos, puis entamer la traversée de la baie de Seine pour rallier le plus tôt possible leur port d’attache de Cherbourg, et poursuivre la préparation à la Normandy Channel Race, dont le départ sera donné le 27 mai prochain à Caen.

Photo: Hamo Thornycroft


Chantier d’hiver

27 mars 2018 Posted by mabire

Un hiver studieux d'entretien, réparation, améliorations pour Class40 Campagne de France avant une saison de courses bien chargée. Le printemps arrive et le chantier d'hiver touche à sa fin. Nous avons de la chance d’avoir Seb avec nous (qui a...


Campagne de France à Barneville-Carteret

31 janvier 2018 Posted by mabire

Le Class40 Campagne de France d’Halvard Mabire et Miranda Merron hiverne à Barneville Carteret, au chantier Mora que gère Halvard. Dans l’attente d’une mise à l’eau programmée pour début avril, le voilier aux couleurs de la marque des ...


Avarie Campagne de France

9 novembre 2017 Posted by mabire

Most du large... la déception d'Halvard et Miranda... "Hier à 13h01 Campagne de France a subi une avarie qui nous oblige à faire route vers la terre, et uniquement babord amure de surcroit. Suite à une sortie de Manche correctement négociée ...


AVARIE SUR CAMPAGNE DE FRANCE

7 novembre 2017 Posted by mabire

Halvard Mabire a joint peu après 15 heures aujourd’hui Sylvie Viant et la Direction de course de la Transat Jacques Vabre. Il l’a informé d’une avarie sérieuse survenue peu après 13 heures sur le Class40 Campagne de France. La ferrure haute...